Excursion dans le Moungo

LE MOUNGO, UNE DESTINATION TOURISTIQUE DE CHOIX!!!
Par Ekale Larissa

Bienvenue à Melong

Les chûtes d’Ekom-Nkam communément appelées les « Chûtes de Tarzan » car c’est à cet endroit qu’avait été tourné le film culte: La légende de Tarzan (1982).

Depuis plusieurs années déjà j’en avais entendu parler. Beaucoup de photos de voyageurs ici et là qui me choquaient, je l’avoue, car à chaque fois je me rendais compte à quel point c’était un endroit magnifique. Je devais y aller et j’y suis finalement allée.

Pour ce faire j’ai contacté le meilleur guide touristique du Cameroun, Mr Guy MOUOFO, qui nous a organisé un trip d’enfer dans une partie du Moungo.

De Douala pour Ekom-Nkam compter en moyenne 3 heures de route sur la nationale N5 pour 2500 FCFA par personne. Nous avons traversé des villes telles que Mbanga, Njombé, Penja (La ville du célèbre poivre de Penja), Loum, Nkongsamba. Arrivés à destination, une grande plaque nous indiquait la direction à suivre pour se rendre sur le site. Compter en moyenne 25 minutes sur une moto, en fonction des saisons (pluie ou sèche) qui déterminent l’état de la route, et plus de 1h30m pour les amoureux de la marche. Sur le chemin, la nature dans toute sa splendeur : des reliefs montagneux, de la végétation à perte de vue, le champ des oiseaux, le bruit des rivières, et plus on approchait plus on entendait un grondement sourd.

9km pour Ekom-Nkam à moto

Arrivés sur le sur site, nous sommes chaleureusement accueillis par le personnel du site. Compter 2000 FCFA par personne et 500 FCFA pour des appareils photos. Après enregistrement, direction les chûtes. Mais avant ça petit tour du propriétaire avec de beaux boukarous en construction, les espaces verts, le coin détente.

Pour se rendre au niveau des chûtes, un chemin de pierres et de ciment a été aménagé avec des remparts pour s’aggriper. Il y a deux (02) chemins, celui de gauche et celui de droite, en amont et en aval des chûtes. Attention sol très glissant en saison des pluies donc prévoir des chaussures antidérapantes!!!

En empruntant « les marches du paradis », comme il me plait de les appeler, du côté gauche, nous sommes arrivés à l’amont des chutes, d’où elles viennent se jeter. Quel spectacle magnifique !!!

La puissance de l’eau (voilà d’où venait le fameux grondement sourd). Et dire qu’à cet endroit en saison sèche c’est un tout autre spectacle. En effet en saison sèche il est possible de traverser l’amont du fleuve à pieds quand le lit est considérablement asséché mais là, même Tarzan ne s’y risquerait pas.(rires) Les visiteurs ont la possibilité de s’approcher très près des chûtes car le chemin aménagé le permet aisément. 

Une fois cette partie explorée, direction « les marches du paradis » côté droit, en traversant des petits ponts et des cours d’eau, pour arriver au premier poste d’observation des chutes : une vue de côte des chutes. Magnifique ! Certains diront que c’est juste de l’eau qui tombe tombe mais elle ne tombe pas de n’importe quelle manière je leur répondrais. De ce poste on voyait le nuage de fines particules d’eau que créait la chute. Après quelques minutes d’observation et cinquantaine de photos plu tard (rires), nous avons continués à descendre nous rapprochant davantage.

Deuxième poste d’observation. Les chutes d’Ekom-Nkam en face de nous, le grondement des eaux, relaxation totale. Une seule envie, s’assoir et les observer des heures durant. C’était sans compter sur la « pluie » naturelle que provoquait les chûtes. En effet au fur et à mesure qu’on s’approchait du 3 ème poste d’observation nous nous sommes complètement mouillés, trempés. Une douche naturelle (rires). C’est à cet endroit précis que vous avez le meilleur des sensations : les chûtes tout droit en face, la force du vent qu’elles créent, et le nuage de brume qu’elles créent. C’est juste the place to be!

Près de 2 heures de temps plus tard et des vêtements complètement mouillés, il est temps d’entamer le chemin retour et croyez moi si descendre ces marches semblait aisé, les remonter c’est une tout autre affaire (rires). Mais c’est un exercice idéal pour tonifier les cuisses et les fesses et travailler son cardio. Décidément la nature ne veut que notre bien!

Il est temps de continuer notre voyage. Après des au-revoirs et environ 15 minutes de moto plus tard, nous voilà en route pour Melong. Compter 500 FCFA en moto ou faite du stop c’est aussi ça la découverte.

Arrêt Melong Forêt

La ville de Melong, un des points d’arrêt qu’affectionnent les voyageurs. En effet au carrefour dit Melong-forêt, vous trouvez de tout : des fruits, des légumes, de la viande ; du poisson à la braise, des points de rafraîchissement et la spécialité de la saison, des prunes et du plantain cuits à la braise (un délice).

C’est à ce carrefour que nous avons pris des motos pour nous rendre à Mbouroukou !!! Il faut compter environ 25 minutes de moto pour 1500 FCFA pour 2 personnes. Ce village qui regorge de trésors : tout d’abord les villas Luciole, Kleber ainsi que la fameuse fromagerie du mont Manengouba.

Du fait de la saison et de la crise qui sévit dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest du pays, ces villas manquent beaucoup de clientèle (Villa luciole) et semble abandonnée (Villa Kleber) pourtant le potentiel de ces endroits n’est plus à démontrer : des balancoires, tobogangs, fontaine, piscine en pleine nature et les activités offertes.

Mbouroukou villas

Mbouroukou est célèbre, car situé au pied du Mont Manengouba d’une part ce qui lui offre un climat tempéré au courant de l’année, mais aussi et surtout pour sa fromagerie : « Le bon fromage » chez Mr Alain SOUMELONG, un homme plein de ressources et avec qui on ne voit pas le temps passé. Nous avons eu la chance de déguster le yaourt fait à base du lait de zébu : un pur délice 100 % Camerounais. C’est un lieu incontournable du Moungo pour qui y fait un trip. Malheureusement il est arrivé le temps de partir!

Vous l’avez donc compris, le Moungo plus précisément Ekom-Nkam et Melong sont des endroits qu’il faut visiter au moins une fois dans sa vie. Qu’il s’agisse du spectacle splendide qu’offre les chutes d’Ekom-Nkam ou encore des magnifiques paysages de Mbouroukou sans compter sa fromagerie, offrez à votre corps des sensations inoubliables.

Une aventure magique que je renouvellerai sans hésitation !!!